Bracelets tissés à la main, en fibre naturelle werregue. Ils sont faits par l’ethnie Wouaan originaire de la côte pacifique colombienne.

D’où provient cette fibre?
Cette fibre provient des palmiers werregue qui poussent sur la côte pacifique en Colombie.

Comment sont récoltées ces fibres?
À l’origine, la récolte des bourgeons utilisés pour se transformer en fibres pour le tissage se faisait en coupant les palmes. Depuis quelques années grâce à l’aide de diverses organisations colombiennes et l’ONU, les wounaan ont appris à cueillir les feuilles sans nuire à la plante.

Fabrication
Une fois que les feuilles sont ramenées au village, les femmes enlèvent les épines et fendent les deux feuilles de sorte que les fibres épaisses et minces soient extraites.
Les fibres commencent ensuite un processus de séchage et de teinture qui peut prendre plusieurs jours voir plusieurs semaines, ensuite le tissage peu enfin commencé.